Nucléaire Symphony



 



Je suis Charlie.
Oui a la liberté d'expression.

Partagez|
Cher Amour... [PV Nathaniel]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Cher Amour... [PV Nathaniel] Dim 20 Juil - 18:22

Feuille de personnage
Sexualité: Gay
Métier : Serveur/videur
Citation: Je suis capable du meilleur comme du pire mais c'est dans le pire que je suis le meilleur.














Matvei tournait en rond. Certes cela ne faisait que quelques heures tout au plus mais c'était déjà bien assez et en même temps, cela n'était que le début. Il était seul dans Barthélémia, enfin seul c'est beaucoup dire lorsque l'on compte le nombre de personne travaillant ici... Mais Matvei se sentait extrêmement seul. Nathaniel était partit dans la matinée pour un voyage d'affaire. En fait, Matvei ne savait pas trop, il n'avait pas vraiment écouter ce qui avait suivi l'annonce de son départ. Tout ce qu'il avait compris c'est que son Nathaniel partait loin de lui.

Matvei s'était mis dans le canapé, en jogging noir et débardeur bleu foncé, pc sur les genoux, télé allumée pour faire un bruit de fond ne trompant malheureusement pas sa solitude. Il ouvrit sa boite mail et commença :

« De : Matvei
A : Nathaniel
Objet : Seul c'est bizarre.

Cher Amour,

Voilà seulement quelques heures et déjà je m'ennuie de toi. Ça fait déjà quelques heures que je tourne en rond comme un débile, j'ai arpenté une bonne partie de Barthélémia. J'ai déjà croisé presque tout le personnel possible et je suis de retour dans l'appartement. Ne t'en fais pas, je ne fais pas de bêtise. Je suis bien sage dans cette immense tour qui est la tienne. J'ai dit que je me commanderai une pizza pour être vraiment totalement seul ce soir, sans me représenter quelles difficultés cela représentait de se faire livrer une pizza ici. C'est finalement N°4 qui me l'a apporté. Tout est vraiment compliqué dans ton monde, même les plus petites choses.

En plus, il se passe des choses bizarres – et non, ce n'est pas dut aux cachets que je prend parfois.

Déjà, quelques personnes étaient présentes lorsque tu es parti. La nouvelle de nos fiançailles est allée bien vite aux oreilles de Symphony. Tout le monde voulait vérifier si tu portais bien ton alliance. Mais maintenant que tu es parti, j'aperçois régulièrement des gens faire le tour de Barthélémia, espérant y voir ton ombre -je ne pense pas qu'ils viennent admirer la mienne... J'ai mis une recherche spéciale sur le pc pour avoir toutes les informations relatives à notre mariage -je n'y crois toujours pas!-. Autant te dire qu'il y en a des tonnes. Ils m'avaient déjà repéré depuis un bout de temps, tous ces foutus journalistes, mais là, je peux te dire qu'ils m'ont à la bonne ! Tout y passe, mon passé, mes fréquentations, ma « famille ». Tu en as peut-être l'habitude toi, mais ça me fait bizarre de voir que l'on fouille ma vie et surtout que l'on y trouve des choses.

D'ailleurs, en parlant de famille, il est hors de question que ma mère y soit invitée ! Je ne veux pas la voir et elle ne le souhaite pas non plus je pense. Je n'ai pas grand monde à inviter au final... La plupart de mes « amis » -nucléaires bien sur- ne peuvent pas te voir ! (Haha on s'en serait douté tiens!).

Sinon, je ne voulais pas t'inquiéter avec ça mais j'ai reçu un mail bizarre.. Ou plutôt On a reçu un mail bizarre. J'ai créer une adresse mail à nos deux noms, comme ça tu peux avoir accès aux résultats du moteur de recherche nous concernant. On reçoit tout ce qu'il trouve par mail, c'est plus simple pour archiver, et franchement cela m'occupe surtout.

Je disais donc un mail bizarre. Je te le CC pour que tu n'aies pas à le rechercher parmi tous les mails déjà reçus -tu vas voir il y en a un paquet!- :

« De : N.
A : Nathvei
Objet : Dégoutants.

Je n'étais, déjà pas à l'origine, un grand fan de Nathaniel Barthélémy De Castille. Cette tour me dégoute profondément et rien que sa vue me donne la nausée. Je ne connaissais pas Matvei Artyum Vodoleïev avant que sa photo de voyou ne soit parue dans un journal.

Partant de ce postulat là, l'un de vous avait peut-être une chance de relever le niveau mais il se trouve que votre histoire me répugne tout autant. Attention, je n'ai rien contre les sodomites, rien contre les riches, et rien contre les paumés non plus. Non, il s'agit bien de vous. De vous tout particulièrement. Je n'aime pas ce que vous dégagez. Cet air de suffisance sur le De Castille et cette expression de dédain d'Artyum. Vous faites un couple des plus infâmes et votre mariage ne peut qu'être une blague de bien mauvais goût.

Voilà, ce mail n'était certainement que le premier d'une longue suite.

Au plaisir d'anéantir votre mariage,

N. »


Voilà... Vu qu'il voit Barthélémia, il doit habiter Symphony non ?

J'espère que ces « menaces » ne sont que le résultat des délires d'un jaloux mais j'ai un doute.

Je t'aime.

Matvei. »

Le nucléaire cliqua sur [Envoyer] et porta ses yeux sur la télé tout en faisant tourner l'alliance qu'il portait à son doigt.

Et si tout cela ne leur amenait que des complications ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Cher Amour... [PV Nathaniel] Sam 6 Sep - 23:55

Feuille de personnage
Sexualité: Bisexuel
Métier : Fucking Perfect Salopard
Citation: Si tu penses que la violence ne résout rien c'est que tu ne frappes pas assez fort














Journée épuisante pour Nathaniel. A peine arrivé, des journalistes lui avaient sauté dessus. Toute la presse était là ainsi qu’une flopée de fan amateur. Son hôte était fier d’avoir Nathaniel Barthélémy de Castille à sa table.

Mais il n’insulta pas les caméramans comme il avait l’habitude de le faire. Il sortit de sa voiture, encadré par ses gardes du corps, il était sur son petit nuage, faisant tourner à son doigt, l’anneau.

Son téléphone vibra. Un nouveau mail de Matvei … Il eut envie de courir dans sa chambre et de le lire au plus vite mais il ne pouvait pas. Il était attendu.

Alors il se laissa emmener de salle en salle, on lui fit visiter des salles de manufactures et puis on lui parla pendant des heures de chiffres et de croissance. Apparemment, l’entreprise avait du mal et son patron espérait l’aide de Nathaniel qui pouvait sans problèmes aucun, dépenser dix milliards d’euros et être encore capable de vivre dans le luxe et d’assurer les études de dix générations de De Castille.

Tout ça le fit sourire. Soit. Il aiderait. Mais à condition que ce soit lui qui rédige le contrat. Il allait dépouiller cette entreprise jusqu’aux os.

Oui, il était comme ça, il pensait à lui et à ceux qu’il aimait.

Tai Wang par exemple, s’était déjà retrouvée sans logement. Il lui avait offert l’un des plus luxueux appartements de la ville, payé son loyer et augmenté son salaire afin qu’elle se redresse.

Matvei aussi, Nathaniel ferait tout pour Matvei. Si un jour, il lui ordonnait de tout laisser tomber et de donner tout son argent, il le ferait sans discuter.
C’est sur cette impression de dépendance suprême qu’il rejoignit sa chambre. Elle faisait le tiers de la sienne, tout en haut de sa tour, mais c’était confortable.

Il défit sa valise et en sortit son ordinateur portable personnel sur lequel il avait toutes les photos de lui et de Matvei et dont la presse et les autres êtres humains ne connaissaient même pas l’existence.

Il se connecta et relu le mail. Il sourit bêtement pendant une bonne minute avant de répondre

« De : Nathaniel
A : Matvei
Sujet : RE : Cher Amour

Bonsoir Matvei.

Je n’ai cessé de penser à toi, chaque heure, chaque minute, chaque seconde. Tu n’as cessé d’emplir mon cœur d’un amour brûlant et surtout d’une hâte et d’une impatience de te retrouver au plus vite.
A peine arrivé, on m’a demandé si toute cette histoire de mariage n’était que pour faire vibrer la presse, à la bague, ils ont très bien compris que non et que nous allions bel et bien nous marier.

Je frémis à cette idée, je n’avais jamais imaginé que j’aurais pu aimer quelqu’un, jamais. Je ne pensais pas trouver quelqu’un digne de m’intéresser. Mais quand je t’ai vu, pour la toute première fois, mon cœur s’est prit un coup. Un coup comme il n’en avait jamais pris.

Je veux que tu saches que je ne regarde que toi. Je serais honnête, on m’a envoyé deux secrétaires en petites tenues tout à l’heure car j’ai le devoir de rédiger un contrat et on veut que je sois distrait. La seule personne capable de me distraire c’est toi et personne ne peut prétendre t’arriver à la cheville.

Pour les menaces de ce « N » ne crains rien. Je ne veux pas d’une cérémonie en grande pompe. J’ai une dizaine de personnes à inviter … D’ailleurs j’aimerais bien rencontrer ta famille… Ca ne leur ferait pas plaisir de voir que tu as réussis ? Ca te donnera une occasion d’enfiler le costume que je t’ai offert …

De toute façon si quelqu’un se montre perturbateur numéro 2 et numéro 6 sont briefés sur les mesures à appliquer.

Bref, ne parlons plus de ça. Toi, comment vas-tu ? Tu as mangé ? Qu’est ce que tu fais ? Je veux tout savoir

Tiens, je viens d’apprendre que ma venue est uniquement à cause du fait qu’une entreprise va mal et que je « dois aider » d’après le directeur c’est mon devoir de « collègue ».

J’ai accepté.

Non, ne t’inquiète pas. Tu sais que je hais gaspiller l’argent, je rédigerais le contrat et j’appliquerais la stratégie que je t’avais expliquée avant mon départ. Je sais que tu ne t’en souviens pas. Je vais t’en faire un bref résumé.

Le contrat doit être clair et précis et aussi énumérer toutes les situations possibles, donc il n’est jamais clair et précis. Généralement celui qui rédige le contrat s’arrange pour être gagnant à la fin et c’est exactement ce que je fais faire. Je lui apporterais mon aide certes. Il décollera, se fera du fric pendant quelques mois, puis ce fric me reviendra, de droit. Et il coulera.

J’ai prévu de t’acheter le bracelet en or que tu avais repéré lors de notre dernière sortie ensemble.
Ca te plairait ? Il coûtait 6500Euros non ?

Réponds moi vite …

Je t’aime.

Nathaniel. »

Il cliqua sur envoyer et se laissa tomber sur le dos. Aaaah qu’elle était belle la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SYMPHONY CITY :: CENTRE-VILLE :: Barthélémia-