Nucléaire Symphony



 



Je suis Charlie.
Oui a la liberté d'expression.

Partagez|
You're trying your hardest and the hardest part is letting go
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Mar 18 Fév - 21:27

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier :
Citation:















Julian A. Gratius

Tu marchais tranquillement et un inconnu t'accosta. Comme à ton habitude, tu lui demandas ce qu'il voulait d'un air tantôt renfrogné, tantôt énervé. Tu le dévisageas de manière à lui faire comprendre que tu n'aimes pas les autres, en particulier les gens qui interpellent quelqu'un pour rien du tout dans son genre. Ce simple geste t'énerva à un tel point que si tu n'avais pas été dans un bon moment, tu aurais sûrement frappé ce petit con. Malheureusement, tu es habitué à ce genre de regard. Tu as l'allure d'un délinquant et c'est bien pour cette raison que tu es venu dans cet endroit: pour ne plus te sentir comme une bête de foire ou encore comme un ours que l'on craint, mais duquel on rit derrière son dos. Tu as toujours voulu des amis, mais ta personnalité terriblement ''Me, myself and I'' faisait fuir les gens qui t'entourent. En fait, tu détestes ce que tu es.

Combien de fois t'es tu répété ceci, que les gens te méprisent? Tu es un fils à son père qui a hérité de son argent et qui le gaspille comme un idiot. En fait, tu n'es qu'un profiteur qui cherche à acheter de l'amour, mais qui en est incapable. Tu dis que tu n'as besoin de personne pour être avec toi, mais lorsque tu te retrouves complètement seul, tu es effrayé. Que ce soit un ennemi ou une connaissance, si tu n'as pas quelqu'un que tu connais plus ou moins à tes côtés, tu paralyses ou bien tu butes tout ce qui bouge comme tu as failli le faire tout à l'heure. Tu t'es arrêté en voyant une vieille connaissance pas très loin. Tu te dirigeas vers celle-ci et lui demanda si elle te reconnaissait. Tu devais être au collège quand vous vous êtes séparés, mais tu avais une mémoire d'éléphant pour plusieurs choses dont les visages, les noms et les informations importantes, et tu ne pouvais passer à côté de quelqu'un sans te demander si tu l'avais déjà vu ou pas.

Cette fille te dit de dégager avant de partir et tu revins à la case départ, seul. Tu cherchais désespérément quelqu'un que tu pourrais connaître, quelqu'un sur qui tu pourrais te fier, mais il n'y avait personne. Tu allas donc te réfugier chez toi avec tes nombreuses peluches. C'était terriblement enfantin et tu le savais, mais lorsque tu avais commencé à vivre en appartement, seul, sans domestiques, sans animaux, tu n'avais trouvé que ça pour remplacer la présence humaine. Malgré le temps qui passait, tu n'avais jamais remarqué que ta chambre ressemblait à une pièce pour enfant. Tu as un problème, mais tu refuses de l'avouer. Pourtant, ça te détruit de l'intérieur et ça s'aggrave avec le temps. Tu as une dépendance aux gens, mais tu le nie et tu préfères te détruire qu'accepter la réalité. Souvent, tu as des pensés suicidaires, mais tu as une sorte de but dans la vie et tu ne peux pas crever avant de l'avoir atteint. Tu veux montrer à tout le monde que tu peux être vraiment quelqu'un et pas seulement un riche héritier.

Tu te couchas sur ton lit et pensas que demain allait être une autre journée chiante, comme d'habitude. Les horreurs commençaient à venir dans ta tête, comme à chaque fois que tu étais seul, que tu ne faisais rien.

« Même si tu meures, tu crois vraiment que quelqu'un va s'en soucier?»

Tu te disais constamment des phrases du genre, que la vie était inutile. Tu avais trois remèdes à cette petite voix généralement appelée conscience, mais que tu avais surnommée «Kira». Ceux-ci étaient l’alcool, la luxure ou bien la bagarre. Tu mélangeait souvent les trois et presque à chaque fois que ça t'arrivait, tu t'effondrais dans une ruelle. Par contre, jamais tu ne frapperais une femme, sauf si celle-ci était sur le point de te tuer. De plus, tu ne supportes pas de voir un homme possessif s'en prendre à l'une d'elles. Même si la femme aimait son agresseur, tu la défendrait puisque c'est contre tes valeurs de laisser une personne faible en détresse. Étant un peu sexiste, tu considères les femmes comme des êtres fragile et incapables de se défendre.

Tu décidas d'aller dans un bar et d'essayer de trouver un garçon avec qui rentrer. Être gay n'était pas chose facile dans ce monde, mais ce l'était beaucoup plus dans cette ville. Tu te trouvas quelqu'un et oublias tes soucis. Malheureusement, comme à tous les soirs, le matin vint plus tôt que prévu et tu recommenças une autre journée lassante.

En résumé, il est chiant, bagarreur, on le traite comme un vrai salopard, mais en fait, il est très sensible et déteste être seul.  
23 ans.
Masculin.
Homosexuel.
Habitant.
Anglo-francophone


amis



MEILLEUR AMI 0/1
BONS AMIS 0/3
AMIS 0/?
Confidant 0/1
-Nom&prénom.
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom






AMOUR



You are my love 0/1
-Nom&prénom.
Partenaires d'une nuit (mec seulement)  0/?
-Nom&prénomA.
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
Nom&prénom
-Nom&prénom.
Nom&prénom
PAREJA
-Nom&prénom.
Nom&prénom
Nom&prénom






Ennemi



-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom.
-Nom&prénom..
-Nom&prénom.

-Nom&prénom.





CREDITS Kuze Kiefer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Jeu 20 Fév - 0:38

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier : Barmans
Citation: Il ya mille raisons POURQUOI JE NE DEVRAIS PAS PASSER MON TEMPS AVEC VOUS














je veux un lien mais surtout un RP ^^


Cadeaux de Lacie et Nat :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Sam 22 Fév - 22:37

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier :
Citation:














T'as une idée pour le lien? Sinon pour le rp, j'en ai commencé un ici: http://nucleairesymphony.forums-gratuits.fr/t320-un-petit-cafe-pour-commencer-une-belle-journee#864

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Sam 22 Fév - 23:45

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier : Barmans
Citation: Il ya mille raisons POURQUOI JE NE DEVRAIS PAS PASSER MON TEMPS AVEC VOUS














Idée heu non pas pour le moment, j'arrive ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Dim 23 Fév - 0:05

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier :
Citation:














AAu pire, on décidera de ça au fil des rps~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go Dim 23 Fév - 0:24

Feuille de personnage
Sexualité:
Métier : Barmans
Citation: Il ya mille raisons POURQUOI JE NE DEVRAIS PAS PASSER MON TEMPS AVEC VOUS














Oui, c'est une bonne idée de voir ça au fil de nos RPS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You're trying your hardest and the hardest part is letting go














Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ d'anthoni
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THE WORLD IS YOURS :: RELATIONSHIPS-